Le Focke-Wulf Fw 189 est un Avion de reconnaissance bimoteur bipoutre utilisé par l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale, notamment sur le front de l’Est.

En février 1937, le Ministère de l’Aviation du Reich établit les spécifications d’un avion de reconnaissance monomoteur doté d’un maximum de capacités visuelles, préparant déjà la succession du Henschel Hs 126 qui débutait tout juste ses essais.

L’entreprise Arado est préférée, et trois prototypes Ar 198 sont commandés, mais cette demande incite l’entreprise Focke-Wulf à développer le projet alternatif du Focke-Wulf Fw 189 à deux fuselages latéraux équipé de deux moteurs légers Argus As 10 et un fuselage central en gondole, tandis que Blohm & Voss propose quelque chose de beaucoup plus radical, l’aéroplane asymétrique Blohm & Voss BV 141 dessiné par Richard Vogt.

Le Focke-Wulf Fw 189 Uhu (Bubo) vole pour la première fois en 1938 (Fw 189 V1), et entre en service en 1940. Il est produit jusqu’à la mi-1944. Probablement le meilleur avion de reconnaissance en service au cours de la Seconde Guerre mondiale, le Fw 189 a été produit en grande quantité, principalement à l’usine Focke-Wulf de Brème mais aussi à l’usine de Bordeaux-Mérignac (qui produit aujourd’hui le Rafale de Dassault Aviation), dans la France occupée et également à l’usine Aero Vodochody de Prague, dans la Tchécoslovaquie occupée. La production totale a été de 864 avions, toutes variantes confondues.

Données extraites de Wikipédia

Fw 189 A-1 : première version de production, armée de deux mitrailleuses MG 15 pivotantes de 7,92 mm (0,31 inch) monté en dorsale et à l’arrière, deux mitrailleuses MG 17 de 7,92 mm sur chaque aile, plus quatre bombes de 50 kg (110 lbs). Il pouvait transporter une Rb 20/30 ou 50/30.
Fw 189 A-1 Trop : version tropicalisée du Fw 189 A-1, muni d’équipement de survie pour le désert.
Fw 189 A-1/U2 : version de transport pour VIP du Fw 189 A-1.
Fw 189 A-1/U3 : version de transport pour VIP du Fw 189 A-1.