SCUD

Le terme Scud désigne une famille de missiles balistiques à courte portée développée à compter des années 1950 par l’Union soviétique. Le terme provient de la désignation OTAN (SS-1b Scud-A) du missile soviétique R-11 et de ses déclinaisons postérieures les missiles R-17 et R-300 Elbrus, respectivement désignés à l’Ouest comme SS-1c Scud-B et SS-1d Scud-C. La première version du R-11 fut déployée en 1957 par l’Union soviétique.

La première utilisation a lieu lors de la guerre du Kippour lorsque les forces armées égyptiennes lancèrent trois Scud-B le 22 octobre 1973 en direction de ponts israéliens. Ils étaient les premiers missiles balistiques tirés en opérations depuis 1945 Le nom du Scud reste associé aux deux guerres du Golfe. Son usage fut particulièrement terrifiant pendant la « guerre des villes » entre le 12 février 1984 et le 20 avril 1988, pendant laquelle l’Ira et l’Irak utilisèrent 900 missiles sol-sol contre les centres urbains, dont environ la moitié était des Scud dotés d’ogives « conventionnelles ». Les Scuds furent utilisés par l’Irak contre l’Arabie Saoudite et Israël pendant la guerre du Golfe, certaines sources[Lesquelles ?] indiquant de 81 (sans compter les long feux) à 93 tirs (comprenant les long feux), d’autres[Lesquelles ?], jusqu’à 120 tirs. Leur imprécision évita des dégâts majeurs, l’incident le plus dramatique pour la Coalition durant ce conflit ayant lieu le 25 février 1991 lorsqu’un Al-Hussein tomba sur un cantonnement près de l’aéroport de Dhahran, tuant 28 militaires américains et en blessant une centaine d’autres. Deux F-15 stationnés sur l’aéroport furent endommagés au terme d’un autre tir14.

MAZ-7310

Le MAZ-7310 (en russe : МАЗ-543/МАЗ-7310 Ураган (ouragan)) est un camion militaire soviétique 8×8 construit par MAZ (Usine automobile de Minsk).

Dessiné dans les années 1960, le MAZ-7310 a été présenté au public pendant le défilé militaire du 7 novembre 1965 sur la Place Rouge, avec un système tracteur-érecteur-lanceur destiné au déploiement de missiles Scud ou du système antiaérien S-300.

Outre son usage militaire, cet imposant véhicule a également été utilisé dans les aéroports, ou comme train routier dans la vaste Sibérie.

Il sera complètement remplacé par la déclinaison précédente (le modèle 543), ainsi que par d’autres véhicules, notamment un camion benne MAZ-7510, un véhicule de lutte contre les incendies dans les aéroports (AA-60 (7310) en 1978) puis encore par le camion-grue KS-5573 en 1981.

Il sert de véhicule porteur au A-222 Bereg.

Données issues de Wikipédia